[Questions] Fiscalité en BNC

Pour tout ce qui a trait à l’édition et la diffusion de ses écrits ainsi qu'au statut d’auteurice.
[Visible aux non-inscrits]

Modérateur : Modération Accueil et Discussions

Avatar de l’utilisateur
Lyra-d-encre
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔

[Questions] Fiscalité en BNC

Message par Lyra-d-encre »

Bonjour,

En cette magnifique période de déclaration aux impôts, je vois fleurir (pas ici mais ailleurs ^^) des posts d'artistes auteurs pro qui s'arrachent les cheveux pour leurs déclarations de revenus.

Je ne suis pas encore concernée (mon activité déclarée auprès de l'URSSAF a débuté le 1er janvier de cette année) mais je me pose déjà des questions (assez pointues, ça va piquer !) sur les déclarations parce que vu que je compte en faire mon activité principale (ouais je sais je mangerais plus qu'une fois par mois pendant 10 ans, et ce seront des pâtes :sob:)j'aimerais faire les bons choix pour préparer celle de 2022 qui portera sur l'activité en 2021 (histoire de pas me retrouver coincée parce que "ahaha fallait mettre une option avant telle date en 2021 et tu l'as pas fait donc t'es forcément dans le régime que tu avais déclaré lors de ton inscription le 1er janvier. Bisous des impôts.")

Y a il ici des gens qui déclarent en BNC et frais réels ? Si oui, pourrait-on échanger (en mp ou ici) sur votre expérience avec la fameuse déclaration 2035 (et notamment le calcul proratisé des assurances habitations / factures d'électricité et autre si vous travaillez à domicile ?).
Y a il des gens (qui ont fait le choix ou on été obligés d'être) assujettis à la TVA ? J'ai l'impression que ça, ça se gère en année N directement et pas en année N+1.

Je précise que j'ai déjà potassé énormément de ressources sur le sujet (site du CAAP, de Florence Hinkel...) mais j'ai toujours des zones d'ombres / peur de pas avoir compris parce que parfois c'est quand même super technique x)

De manière générale, je suis preneuse des retours de toutes les personnes ici qui ont une fiscalité autre que "déclaration en TS par les EPO", afin de savoir si pour vous, au quotidien, c'est lourd, chronophage, s'il y a des choses que vous auriez aimé savoir avant de vous décider pour tel ou tel régime...

Voilà :) J'avais prévenu, ce sujet est pointu donc il pique ^^

Merci par avance aux auteurices pro (ou du moins qui déclarent en BNC, ce qui est déjà un grand pas :p) qui accepteront de me faire des retours.
Avatar de l’utilisateur
Amaryan
Modérateurice Accueil et Discussions
Pronom : Non
Carnet d'auteurice : 📔

Re: [Questions] Fiscalité en BNC

Message par Amaryan »

Coucou, je suis artiste pro (illustratrice et plasticienne), c'est exactement le même statut du coup (artiste auteur).

Je déclare en BNC mais j'ai pris l'abattement automatique et pas les frais réels, parce que je me sentais pas de faire des tas de calculs (et je ne suis même pas tellement sûre qu'aux frais réels, j'aurais réellement plus que 33% de dépenses, à moins de vraiment tout compter). Je ne suis pas non plus assujettie à la TVA donc je ne peux pas répondre à tes questions sur ces deux points, mais pour la TVA ça se gère en effet en cours d'année si tu dépasses le seuil.

Au quotidien, ce qui est lourd, c'est principalement l'incertitude angoissante dans laquelle la situation actuelle avec l'URSSAF plonge tous les artistes auteurs. Site qui n'affiche pas en direct les bons revenus ou les bons montants à payer, qui te dit de ne pas payer parce que l'échéance est reportée mais t'indique quand même un retard de paiement et des majorations. Impossibilité d'avoir un interlocuteur, des informations précises, ou de régler simplement le niveau de cotisations. Globalement, cette opacité généralisée encore accentuée par la crise du covid (parce qu'au final, après un an, on a toujours pas une plateforme fonctionnelle) est très stressante et oppressante, surtout quand, comme dans mon cas, il s'agit de son métier principal, donc des sommes importantes qui conditionnent aussi l'accès à la sécurité sociale, la retraite, etc, et qu'on est pas en mesure d'avoir la moindre certitude que tout cela est réellement géré.

Au-delà de cette question, dans un monde merveilleux où on aurait une plateforme qui fonctionnerait et des interlocuteurs qui savent de quoi ils parlent, c'est un statut très simple à gérer au quotidien. La seule contrainte comptable est d'avoir un document excel où sont notés tous les revenus (dans lequel je note quand même la plupart de mes dépenses pour me faire une idée même si je n'en ai pas besoin), et depuis que le système de précompte ne s'applique plus, c'est vraiment hyper simple de facturer et un soulagement de n'avoir plus à courir après les certifications de précompte. Les petites complexités résident parfois dans la distinction entre 'droits d'auteurs' et 'revenus accessoires' (interventions scolaires, participation à l'oeuvre d'un autre artiste, etc), mais j'ai toujours réussi à trouver assez vite une solution. Donc globalement, pas de mauvaises surprises dans la gestion quotidienne. Simplement, un gros flou quant à ce qu'il advient réellement des cotisations que je paie et des revenus que je déclare et le traitement qui en est fait côté administratif.
Lapin nuageux ~
Avatar de l’utilisateur
Lyra-d-encre
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔

Re: [Questions] Fiscalité en BNC

Message par Lyra-d-encre »

Merci pour ton retour Amaryan :)

C'est clair qu'entre l'absence de statut, la méconnaissance des administrations même quand aux règles qui s'appliquent aux AA, et les dysfonctionnements informatiques, ça ne rassure pas pour se lancer !
Répondre