Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Pour tout ce qui a trait à l’édition et la diffusion de ses écrits ainsi qu'au statut d’auteurice.
[Visible aux non-inscrits]

Modérateur : Modération Accueil et Discussions

Avatar de l’utilisateur
Vestrit
Modérateurice Accueil et Discussions
Nom de plume : Elodie Serrano
Pronom : Elle - féminin
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Vestrit »

Au salon de façon générale, je crois qu'on est pas mal.
On peut peut-être créer un fil sur Discussion pour faire un inventaire de qui vient ?
Et on pourrait essayer d'en profiter pour se faire une petite rencontre entre membres présents ?
Avatar : petite patate pirate
Avatar de l’utilisateur
Kahlan
Nom de plume : Michèle Devernay
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Kahlan »

Oui, ça pourrait être sympa, en effet ! :)
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Coucou les gens, je remonte le fil pour dire que ma candidature a été acceptée alors si maintenant quelqu'un a des conseils pour l'entretien lui-même je prends !!! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Moro
Pronom : Elle

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Moro »

Alors il faut vraiment avoir un pitch de prêt, qui tient en une ou deux phrases et qui permet de poser le projet rapidement pour l'éditeur et de lui donner envie de savoir la suite :) Moi j'ai eu des questions sur "comment ça se finit" (horrible comme question), quelles sont les thématiques, la tranche d'âge, la taille... Mais aussi des questions sur mes lectures, mes influences, de quels projets (de la maison d'édition) ce roman pouvait se rapprocher. J'ai aussi eu, plus rarement, des questions sur mon parcours d'autrice.
En tout cas je te conseille de t'entraîner avec quelqu'un, comme ça tu connaitras déjà un peu les réponses, c'est moins stressant :)
Avatar : Castiel (Supernatural) avec des oreilles de chat
Avatar de l’utilisateur
Symphonie
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Symphonie »

C'est beaucoup trop loin pour que je puisse y aller, mais je te souhaite bonne chance Virgule :D (et aux autres personnes qui participeront au speed dating :D)
Avatar de l’utilisateur
Lullaby
Modérateurice Carnets
Nom de plume : Magali Lefebvre
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Lullaby »

Tout pareil que Moro, bien préparer son pitch à l'avance, connaître la longueur du roman (en sec de préférence), on m'avait demandé aussi les motivations des personnages, les thèmes, etc.

Un entraînement avec quelqu'un est en effet un plus, ça permet de se préparer et d'être moins pris au dépourvu le jour J. Ne pas hésiter, aussi, à se faire une petite fiche avec ces infos (pitch, thèmes, longueur, etc), façon fiche synthétique. Avec le trac avant de passer à l'entretien, on peut facilement perdre ses moyens et avoir cette fiche de révision permet de se remettre les éléments en tête et de se rassurer (sans forcément l'avoir sous les yeux durant l'entretien, mais perso ça me rassure d'avoir un pense-bête dans ma poche).

Pense aussi à prendre de quoi noter ! Si ton roman intéresse l'éditeur, il te donnera son contact (nom et mail où envoyer le roman, parfois directs), avoir un carnet et un crayon te permettra de prendre tout ça en note. Certains donnent aussi des conseils au passage, ça permet de les noter au vol.
Avatar : détail de La Belle Dame sans Merci de John Waterhouse

Carnet d'auteurice
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Merci Moro, Symphonie, Lullaby ! Donc, jusque-là, j'ai l'impression que ça ressemble beaucoup à pitcher un projet à un producteur :lol: y'a-t-il des impairs à ne pas commettre ? Comme, je ne sais pas, dire qu'on a pas eu de retour sur un projet après l'avoir soumis un peu partout, ou ce genre de choses peut-être ?
Je prends bonne note de vos conseils, merci beaucoup !
Avatar de l’utilisateur
Vestrit
Modérateurice Accueil et Discussions
Nom de plume : Elodie Serrano
Pronom : Elle - féminin
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Vestrit »

Félicitations pour la sélection !

Comme mes collègues, je te suggère de t'entrainer.
Et à éviter, je dirais, des ce que j'entendes des éditeurices dire, il vaut mieux te présenter en mode "c'est le meilleur projet de la terre".
Donc oui en effet, éviter les choses négatives du type je l'ai proposé à tout le monde sans réponse.
Eviter de basher une autre maison devant celle à qui tu parles aussi, le milieu est petit tout le monde est plus ou moins copain avec tout le monde ou presque.
Avatar : petite patate pirate
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Merci Vestrit !
Vestrit a écrit : 20 févr. 2022, 11:25 Donc oui en effet, éviter les choses négatives du type je l'ai proposé à tout le monde sans réponse.
Eviter de basher une autre maison devant celle à qui tu parles aussi, le milieu est petit tout le monde est plus ou moins copain avec tout le monde ou presque.
Eviter de basher me paraissait une évidence mais ça ne fait pas de mal de le rappeler :lol: par contre ok pour le premier, je ne savais pas si il fallait être "honnête et modeste" ou si il valait mieux y aller avec du swagger. Je n'ai pitché que des projets d'anim jusque-là et je ne savais pas si j'allais pouvoir retomber sur mes pattes :lol:
Du coup, je compte la tenter en "alors moi je trouve que c'est cool et que j'ai bien bossé, mais je sais que j'aurais besoin d'un oeil professionnel pour l'améliorer, et c'est pour ça qu'on est là :D"
Avatar de l’utilisateur
Kahlan
Nom de plume : Michèle Devernay
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Kahlan »

Toutes mes félicitations pour la sélection, Virgule. J'espère que ça se passera bien et qu'il y aura de supers suites ! ;)
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Merci Kahlan ! Je suis, à nouveau, en train de sauter partout :')
Avatar de l’utilisateur
Yocko
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Yocko »

Cooool, bravo pour la sélection, j'espère que tu ça va générer de chouettes choses :D

Moro a écrit : 17 févr. 2022, 15:15 Moi j'ai eu des questions sur "comment ça se finit" (horrible comme question)
Pourquoi cette question en particulier t'a semblé horrible xD ?
Avatar de l’utilisateur
Moro
Pronom : Elle

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Moro »

Haha parce que en fantasy je trouve ça compliqué, c'est comme essayer d'expliquer la fin d'Harry Potter sans n'avoir RIEN raconté du reste du roman (je prends cet exemple car tout le monde connaît à peu près l'histoire), j'ai pas mal pédalé dans la semoule ^^'
Avatar : Castiel (Supernatural) avec des oreilles de chat
Avatar de l’utilisateur
MaelleD.
Nom de plume : Maëlle Desard
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par MaelleD. »

Bonjour !

Je vais peut-être pouvoir un peu aider ici ; c'est via les SD des Imaginales que j'ai signé avec Rageot, donc je peux vous filer un peu d'intell sur le sujet :D

Pour mon BG, et parce que j'ai l'impression que c'est important histoire de péter certains clichés qui ont la vie dure : quand j'ai participé au SD en 2019, je ne connaissais absolument personne dans le milieu des écrivains SFFF, ou même hors SFFF. Rien, nada, donc c'est vraiment tout à fait faisable sans être la personne la plus sociale de la Terre, et sans avoir écumer les salons pendant des années (c'était ma première fois aux Ima, par exemple)

Personnellement, j'avais préparé des petits dossiers de mes romans pour les donner aux éditeurs.
Dedans :
- le descriptif (cible, thème, catégorie, taille (en sec en francais, pas en mot :D Et on se rappelle qu'espace est féminin en orthotypographie, donc "signes espaces comprises"))
- le pitch
- le synopsis
- les 2 premiers chapitres
- mes coordonnées (oui, ça peut sembler évident, mais ça ne mange pas de pain de le préciser)

Avec le recul, je rajouterais aujourd'hui une note d'intention (pourquoi écrire ce roman ? Pourquoi l'éditer ?)

Je m'étais aussi entrainée à pitcher mon roman et, détail que je pense important, mon roman était finalisé (ok, manquait deux chapitres, mais je savais exactement comment il allait se conclure, où tous les fils d'intrigues menaient - bref : ce n'était pas un projet, que je soumettais, mais un roman).

Et pourquoi est-ce que je pense ce détail important ? Tout simplement parce que je ne suis pas un robot, que les éditeurs en face de moi non plus, que si mon histoire pouvait matcher dans plusieurs lignes édito, il fallait tout de même faire en sorte de le rendre alléchant pour A et B, qui ne seront peut-être pas forcément sensibles à la même approche. Je modifiais donc certaines phrases en fonction de l'éditeur en face, tout en gardant une structure de présentation globale travaillée en amont.

(Je précise cependant que je suis extrêmement à l'aise dans ce type d'exercice, que je ne crains pas les rencontres, de parler, d'échanger, et que j'avais passé la trentaine quand j'ai fait ce SD. Ce qui fait que j'ai pu appliquer cette technique qui, je pense, ne pourra pas fonctionner pour tous.

Si vous êtes stressé-e à l'idée de faire les rencontres, je vous conseille vivement de travailler un pitch aux petits oignons, de le maîtriser, de le déclamer avec aisance et émotion, et de vous y tenir pour le premier contact.)

Et pour être capable d'adapter au mieux son pitch aux différents éditeurs, ça implique aussi de... s'interesser à leur travail. Qu'est-ce qu'ils éditent ? Quelles sont leurs collections ? Dans laquelle votre texte s'intègrerait ? Est-ce que vous en avez lu ? Etc, etc. C'est important pour l'éditeur, de voir que vous avez fait le minimum d'effort avant de venir, mais pour vous aussi. Vous cherchez un partenaire pour une aventure qui va être très longue, alors autant s'assurer que ça match entre vous.

Ensuite, il faut être prêt à encaisser les critiques et refus. J'ai vu des auteurs craquer dès le premier retour négatif d'un éditeur, et perdre ensuite pied complètement. Bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il faut bien sur être prêt à se prendre un refus de face, ce qui peut être plus difficile que par email interposé. J'ai eu le cas de figure avec deux maisons chez qui mon roman ne collait absolument pas : Leha, où j'ai rencontré Bleuenn pour la première fois, et qui n'a pas croché sur l'histoire (et on est devenue hyper potes après, donc comme quoi, hein, c'est vraiment important de ne pas considérer un refus de votre manuscrit comme un refus de votre personne. Vous n'êtes pas votre texte, c'est important). Et une autre maison que je ne citerai pas qui a été très, très dure dans ses retours, et qui m'a jartée de son stand après moins de deux minutes de manière très inélégante.

Je ne me suis pas démontée. J'ai rencontré plusieurs MEs, puis est arrivé le tour de Rageot, et coup de foudre. On a passé presque 20 minutes à parler (en nous faisant remonter les bretelles par l'organisation), trois jours plus tard l'éditrice de la maison m'appelait, et on entamait les corrections. Vous pouvez avoir 6 MEs qui vous disent non. Il suffit qu'une seule se penche sur votre texte pour que ça fonctionne. J'avais eu plusieurs cartes d'autres maisons pendant les rencontres, mais comme Rageot c'était mon goal ultime des rencontres, je n'ai pas donné suite à leurs propositions d'envoyer le texte.

Bref. Ensuite, niveau présentation, il faut se rappeler que c'est une rencontre professionnelle. Alors non, je ne parle pas de venir en tailleurs ou autre aberrations du genre. Mais j'ai vu leur de ma participation en 2019 des auteurices qui étaient aller se perdre à l'autre bout du spectre. Par exemple : avec un haut de pyjama parce que ça les rassurait. Alors, je comprends que c'est stressant. Mais il faut quand même se dire que les maisons en face cherchent des professionnels avec lesquels travailler ensuite. Si vous ne pouvez pas tenir 8 minutes avec un éditeur en portant un tee-shirt, ce n'est pas forcément très rassurant pour e professionnel en face (bien qu'évidemment, cela n'enlève aucune qualité à votre texte. Mais c'est une rencontre express, la première impression compte).

Et enfin : rappelez-vous que vous ne jouez pas votre vie sur ces rencontres. Si elles n'aboutissent pas, cela ne veut pas dire que les portes de l'éditions vous sont fermées à jamais ! Il y a d'autres opportunités de rencontrer des éditeurs (salons, forum, rencontre), les soumissions classiques, l'entregent, etc. Donc profitez en, amusez-vous, appréciez l'expérience et les contacts !

Bonne chance à tous !
Je serai normalement aux Ima cette année (en touriste, il semblerait), mais avec plaisir pour une pré-rencontre histoire de motiver / rassurer tout le monde !
Dernière modification par MaelleD. le 26 févr. 2022, 17:16, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
MaelleD.
Nom de plume : Maëlle Desard
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par MaelleD. »

Virgule a écrit : 21 févr. 2022, 10:59 Merci Vestrit !
Vestrit a écrit : 20 févr. 2022, 11:25 Donc oui en effet, éviter les choses négatives du type je l'ai proposé à tout le monde sans réponse.
Eviter de basher une autre maison devant celle à qui tu parles aussi, le milieu est petit tout le monde est plus ou moins copain avec tout le monde ou presque.
Eviter de basher me paraissait une évidence mais ça ne fait pas de mal de le rappeler :lol: par contre ok pour le premier, je ne savais pas si il fallait être "honnête et modeste" ou si il valait mieux y aller avec du swagger. Je n'ai pitché que des projets d'anim jusque-là et je ne savais pas si j'allais pouvoir retomber sur mes pattes :lol:
Du coup, je compte la tenter en "alors moi je trouve que c'est cool et que j'ai bien bossé, mais je sais que j'aurais besoin d'un oeil professionnel pour l'améliorer, et c'est pour ça qu'on est là :D"
Je pense qu'on peut être honnête sans être modeste. Je n'ai jamais caché le fait que je trouvais mon roman super pour ceux qui apprécient le genre, et je n'ai pas de soucis à le dire. A mon avis, la fausse modestie se sent très vite (et perso, je déteste ça. Mais je ne suis pas éditrice, heureusement pour tout le monde xD).

Ton approche est selon moi la bonne : on peut être fier de ce qu'on a produit, tout en ayant conscience de ses limites.
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Et je reviens maintenant avec la liste des éditeurs présents :') je dois en choisir 6 par ordre de préférence, mais je suis, disons-le clairement, une bille. J'ai donc du coup demandé à une amie qui a fait des études d'édition et bosse en ce moment en médiathèque (et qui a, comble de perfection, lu mon manuscrit en entier, ce qui fait d'elle mon top conseil actuellement).

La liste est donc la suivante :
  • ActuSF
  • Alter Real
  • Anne Carrière
  • Argyll
  • Bragelonne
  • Critic
  • Goater
  • Gulf Stream
  • Leha
  • L'Atalante
  • Livr's
  • Mnémos
  • Projets Sillex
  • Scrineo
  • Rageot
J'ai déjà éliminé Rageot et Gulf Stream, parce que ça m'a l'air pas mal jeunesse, et que mon projet est plus YA. Il est aussi un peu plus fantasy que SF, bien que j'aie du mal à le situer, donc on en est là.

Je sais que l'Atalante c'est du top quali, donc j'ai envie d'aller les voir. J'ai aussi pas mal lu chez ActuSF, donc idem. Mon amie me recommande aussi Bragelonne (je sais qu'ils sont balèzes, mais je n'ai rien lu chez eux je crois... woops :') ), et suggère peut-être aussi Critic ou Goater, parce qu'elle est bretonne LMAO

Je suis en train de sauter de site en site, mais sans connaissances, je n'ai que deux points éliminatoires : la ligne éditoriale, forcément... et la tête des couvertures :lol: (sorry Alter Real mais ce sera exit aussi :') j'aime bien celles de Argyll, par contre).
J'avais soumis à quelques uns de ceux qui reste mon manuscrit déjà, sans réponse. C'est pas plus mal toutefois, vu que j'ai déjà effectué quelques changement majeurs aux premiers chapitres depuis :')

Du coup, je n'ai réussi à en éliminer définitivement que trois, et sur les six, je n'ai que ActuSF, Bragelonne, et l'Atalante, qui, j'imagine, seront tous trois très demandés. Si vous avez du coup le moindre conseil sur le reste (qui peut inclure les vibes relationnelles des maisons en question, si vous avez déjà interagi avec), je prends toutes les infos que vous avez pour réussir à faire un choix ! Merci beaucoup de votre aide !!
Avatar de l’utilisateur
Aléa
Nom de plume : Élodie Bouchet
Pronom : Elle
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Aléa »

Si ça peut t'aider, pour mon roman fantasy young adult, parmi ceux de ta liste, j'ai envoyé ou je comptais envoyer (en soumission classiques) seulement à :
ActuSF
Gulf Stream
Leha
Mnémos
Projets Sillex (plus petit, mais plus cool côté rémunération auteur que les autres)
Scrineo
Rageot
Et le roman en question a été short-listé (a passé avec succès l'épreuve du comité de lecture) chez Scrineo et Gulf stream (où il est publié).

De mémoire, l'Atalante ne fait quasi-pas de jeunesse francophone. Et Bragelonne met peu en avant ses auteurices francophones, la com' se fait surtout sur les traductions, donc c'est pas si chouette que ça d'être édité chez eux.
Rageot comme Gulf stream font du YA aussi, pas seulement du jeunesse.
Avatar : Dragonsong, illustration d'Eric Deschamps.
Mon site d'autrice.
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Merci Aléa, ça m'aide beaucoup ! Je ne savais rien de tout ça, donc je prends note ! J'ai encore quelques jours pour répondre, donc je continue de réfléchir et de demander :pray: merci beaucoup !
Avatar de l’utilisateur
Vestrit
Modérateurice Accueil et Discussions
Nom de plume : Elodie Serrano
Pronom : Elle - féminin
Carnet d'auteurice : 📔
Contacter par MP :

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Vestrit »

Alors je ne connaissais pas les editions Anne Carrière et Goater et après être allée consulter leur site, je ne sais pas du tout ce qu'ils font là. o.O

Sinon Bragelonne sont trèèès demandés en effet, même s'il y aura peut être un effet affaire Stephane Marsan sur l'envie des jeunes auteurices d'échanger avec la maison.

Une suggestion que je peux te faire : regarder les maisons dont les soumissions éditos sont fermées.
S'ils ne prennent pas les manus, cela veut dire que cette rencontre est la seule occasion de tenter ta chance avec eux.
ActuSF ont déjà publie suite à ces rencontres, d'ailleurs.

Autre point : en effet, il peut être bien d'équilibrer ta liste avec des maisons très populaires, et éventuellement d'autres moins connues et qui seront donc moins noyés de demandes.

Concernant ceux à qui tu as soumis sans réponse, ça peut faire remonter ton manu sur la pile en effet, si la rencontre se fait. :)
Avatar : petite patate pirate
Virgule
Carnet d'auteurice : 📔

Re: Imaginales : rencontres auteurs - éditeurs ("speed dating")

Message par Virgule »

Merci pour ces conseils supplémentaires !
On m'a mentionné des problèmes à demi-mot avec Bragelonne, oui. On m'a dit aussi que c'était réglé, mais comme de toute façon je dois faire des choix, je me dis que je peux l'enlever de la liste :')
J'ai réussi à réduire la liste à 6 noms, du coup ! certains j'hésite encore, je vais refaire un tour sur les sources, mais en l'absence de nouvelles informations je pense ne pas être trop loin du compte :')
Merci de votre aide !!
Répondre